14 rues cachées où trouver une maison à Paris 15ème

Avec un peu plus de 233.000 habitants et une superficie de 848 hectares, le 15ème arrondissement est à la fois le plus grand et le plus peuplé de Paris ! Pour autant, avec environ de 930 maisons au compteur (environ 7,3% des maisons parisiennes), le 15ème n’est pas l’arrondissement le mieux fourni en matière de maisons de ville à Paris.

Propriétaire à la recherche de votre future résidence principale ?

Trouvez la perle rare plus vite et sans frais avec Familiv


Décrire mon projet

Où trouver une maison à vendre dans le 15ème arrondissement de Paris ?

Le 15ème arrondissement arrive seulement en 7ème position pour ce qui est des maisons à vendre à Paris, derrière le 16ème (1er), le 20ème, le 19ème, le 13ème, le 14ème et le 18ème… Ceci étant, on trouve dans le 15ème de très jolies rues, impasses, cités, villas, hameaux, passages… à l’atmosphère champêtre, bordés de maisons de ville dont certaines possèdent un jardin.

Pour trouver une maison à vendre à Paris 15ème, le mieux est de savoir dans où les chercher ! Ca tombe bien, nous avons fait l’inventaire des principaux lieux du 15ème dans lesquels elles se concentrent.

Voici notre liste des 14 lieux cachés où trouver une maison dans le 15ème arrondissement de Paris :

Les maisons du quartier Saint Lambert

C’est dans le quartier Saint-Lambert que l’on trouve le plus de maisons de ville, avec des pépites très instagrammées comme la Villa Santos-Dumont et d’autres moins connues que nous vous dévoilons tout de suite !

Commençons par le sud du quartier, plus précisément entre le Parc Georges Brassens et la rue de la Convention.

Le Village de l’Avenir

A l’est du Parc Georges Brassens on trouve quantités de maisons disséminées dans plusieurs rues, qui faisaient autrefois partie du Village de l’Avenir créé au XIXè siècle par le promoteur Alexandre Chauvelot qui a entrepris, dans ce qui était alors la banlieue sud-ouest de Paris, l’aménagement et la création de plusieurs villages ouvriers. On voit aujourd’hui encore des traces du Village de l’Avenir avec quelques jolies maisons de ville, dont certaines possèdent toujours un jardin, dans la rue Chauvelot, dans l’impasse du Labrador ou dans la rue Camulogène.

Village de l’Avenir – rue Chauvelot, rue Camulogène, impasse du Labrador – @ParisBiseArt, @dimitri.salon, @karenprattphotography

La Villa des Charmilles

Toujours à l’Est du Parc Georges Brassens, à proximité des rails qui partent de la gare Montparnasse, on trouve la jolie Villa des Charmilles, une voie tranquille, bucolique et arborée, bordée de maisons et de petits immeubles.

Rue de Villafranca

En partant du parc Georges Brassens et en remontant vers le nord, la rue de Villafranca abrite quelques petits immeubles et de jolies maisons de ville donnant directement sur la rue. Une vue aérienne permet de deviner des cours arborées dans lesquelles on aurait bien envie de se plonger dans un bon livre, ou tout simplement de faire une bonne sieste.

Vues de la rue de Villafranca depuis Google Maps – avril 2019

Rue Santos-Dumont

On trouve, tout au long de la rue Santos-Dumont, de petits immeubles bas et des maisons de ville d’un ou deux étages. Ici, pas de jardins visibles en façade : la végétation se cache dans les arrières cours. Avant de prendre le nom du célèbre pionnier Franco-Brésilien de l’aviation, cette rue s’appelait « Boulevard Chauvelot« , du nom d’Alexandre Chauvelot, déjà évoqué plus haut.

Autre fait notable, la rue Santos-Dumont a accueilli entre 1969 et 1981 un hôte célèbre en la personne de Georges Brassens qui y vécut au n°42, dans une belle maison de ville en briques sur deux étages. Avant de s’installer rue Santos-Dumont, Georges Brassens avait vécu dans un autre petit trésor caché de Paris, devenu désormais célèbre grâce à lui : l’impasse Florimont dans le 14ème arrondissement.

Rue Santos-Dumont – Google Maps / Wikipedia

Vers le milieu de la rue Santos-Dumont on trouve une fourche : la branche de droite est le prolongement de la rue et débouche sur la rue de Vouillé. En empruntant la branche de gauche, vous tomberez sur un véritable havre de paix… la villa Santos-Dumont.

Villa Santos-Dumont

Avec ses pavés, les façades pittoresques de ses maisons dont certaines sont recouvertes de lierre grimpant, les belles baies vitrées de ses ateliers d’artistes et les nombreuses plantes qui envahissent la chaussée, la Villa Santos-Dumont dégage une atmosphère tout à la fois champêtre et bohème.

Construite entre 1919 et 1920 en tant que lotissement destiné à accueillir des ouvriers, la Villa Santos-Dumont (d’abord connue sous le nom de « Villa Chauvelot« , encore lui…) a rapidement séduit de nombreux artistes, et notamment des sculpteurs. Parmi les personnages célèbres qui y ont vécu on compte les scupteurs Ossip Zadkine au n°3 et Fernand Léger au n°4, ou encore les peintre Luigi Corbellini et Leonardo Cremonini au n°6 bis.

Villa Santos-Dumont / @fafatoshi, @cparticparti, @st_nakaji, @xav302, @parisjetaime

Véritable havre de paix en plein Paris, le charme indéniable et le calme de cette impasse aux allures de village ont fait des 25 maisons de la villa Santos-Dumont des bien très recherchés. D’ailleurs on compte très peu de transactions. En 5 ans, entre le 1er janvier 2015 et le 31 décembre 2019, seules 4 maisons ont été vendues : au n°3, au n°5, au n°7 et au n°11… Autant dire que ça fait peu. Mais on comprend que les propriétaires d’une maison Villa Santos-Dumont veuillent y rester longtemps !

Rue Thibournery

Au nord de la Villa Santos-Dumont, la rue Thibournery relie les rues de Vouillé et d’Alleray. Elle compte une dizaine de maisons de ville… dont certaines ont été scindées en petits appartements. Ceci étant, certaines d’entre elles possèdent des cours arborées enviables.

Impasse Dombasle et cour intérieure du n°54 rue Dombasle

Quelques jolies maisons, dont certaines avec jardin, sont (très) bien cachées à l’intérieur de l’impasse Dombasle et du 54 de la rue du même nom… L’impasse n’est pas très avenante au premier abord : étroite et avec un mur haut qui entrave tout le côté droit lorsqu’on s’y enfonce… C’est pourtant au fond de cette ruelle que se cachent 3 petites maisons colorées et fort agréables au regard. Un coin finalement très tranquille pour leurs heureux propriétaires, hors de l’agitation de la ville environnante.

Passage Olivier de Serres

Dernier spot maisons de notre liste situé entre le parc Georges Brassens et la rue de la Convention : le petit passage Olivier de Serres. Charmant, piéton, fait de briques et bordé de jolies maisons d’un à deux étages (dont certaines ont été divisées en copropriétés), on y accède notamment à partir de la rue Olivier de Serres en empruntant un petit escalier.

A partir du Passage Olivier de Serres, en remontant vers le nord du 15ème arrondissement, d’autres coins cachés ne demandent qu’à être découverts.

Maison dans l’ancien village de Vaugirard

Si dans le quartier Saint-Lambert les lieux méconnus que nous avons présentés étaient tous accessibles au publique, la situation est bien différente avec les spots maison qui suivent. Il s’agit de voies privées, fermées au public et accessibles à leurs seuls résidents.

Le Square Vergennes

En 2018 le Square Vergennes a défrayé la chronique car Xavier Niel y a fait l’acquisition d’une villa d’architecte située au n°15 pour un montant de plus de 7,9 millions d’euros d’après les données des Notaires Parisiens. Il s’agit d’un splendide petit immeuble de 3 étages conçu par l’architecte Robert Mallet-Stevens en 1932, destiné à l’époque à accueillir les ateliers du maître verrier Louis Barillet.

Au-delà de cette maison d’architecte, le Square Vergennes abrite quelques jolis immeubles d’ateliers et surtout de très belles maisons avec jardins.

Le Hameau d’Alleray

A proximité du Square Vergennes se trouve le Hameau d’Alleray, autre voie privée du 15ème arrondissement de Paris, accessible depuis la grille du n°25 de la rue d’Alleray, depuis laquelle on devine une belle végétation, quelques jardins et de jolies maisons de ville.

La Villa Hersent

Voisine immédiate du Hameau d’Alleray, au n°27 de la rue d’Alleray, la splendide villa Hersent offre un cadre encore plus champêtre et bourré de charme. Là, une poignée de villas avec jardin en plein Paris s’alignent de part et d’autre de cette voie privée.

N’hésitez pas à consulter les page des blogs Paris-bise-art et Et si on se promenait pour voir le Hameau d’Alleray et la Villa Hersent en images.

Une maison de ville dans le quartier Necker, Paris 15ème

Remontons encore vers le nord est, en direction du quartier de l’hôpital Necker. Dans ce quartier les maisons se font plus rares que vers Saint-Lambert et Vaugirard mais on toruve néanmoins encore quelques lieux discrets où elles se concentrent en grappes.

Un atelier Villa Gabriel

La Villa Gabriel est une voie privée à proximité de la Tour Montparnasse. Son passé ouvrier et arty est encore bien présent grâce aux jolies façades en bois des ateliers qui y ont survécu. Un joli témoignage du passé de Paris dans ce quartier profondément remodelé pendant toute la seconde moitié du XXème siècle.

Villa du Mont Tonnerre et Villa de l’Astrolabe

A quelques pas de la Villa Gabriel se trouvent les villa du Mont Tonnerre et de l’Astrolabe, dans le prolongement l’une de l’autre. Ces 2 voies paisibles sont accessibles aux piétons et aux automobiles et forment un U. Elles sont bordées de petits immeubles bas et de quelques maisons de ville à 1 ou deux étages.

Maisons avec jardin dans le quartier Grenelle

Cap à l’ouest du 15ème arrondissement, en direction du quartier de Grenelle, vers la Seine, pour retrouver nos 2 derniers spots maison du 15ème arrondissement : la Cité Morieux une charmante voie privée.

Maison avec jardin dans le 15ème, Cité Morieux

Avec ses pavés et sa végétation débordante, la Cité Morieux, à proximité du champ de Mars est une charmante allée à l’esprit maison de campagne en plein Paris dans lequel s’alignent quelques maisons avec jardin.

Comment trouver une maison à Paris 15ème ?

Les transactions concernant des maisons dans ces lieux cachés sont assez rares. Il faut être assez patient, disposer d’un budget confortable et avoir de la chance pour acheter une maison dans le 15ème arrondissement de Paris, surtout si l’on souhaite trouver une maison de ville avec jardin.

C’est évidemment possible de trouver par ses propres moyens mais l’aide d’un professionnel pourra vous faire gagner un temps considérable. Chez Familiv, chasseur immobilier sans frais, nous accompagnons tous les jours des familles désireuses d’acheter une maison dans le 15ème arrondissement. Pourquoi pas vous ?

Si vous souhaitez en savoir plus sur nos services n’hésitez pas à nous parler de votre projet, nous serons ravis de faire connaissance avec vous !

Crédits photo de couverture : http://parisianavores.paris/,



   Retour au guide

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus OK