Où trouver un appartement Familial à Paris?

Chercher un appartement familial à Paris relève du parcours du combattant : il y en a peu, ils sont chers et leur agencement n’est pas toujours bien adapté à la vie de famille : perte de place dans les appartements Haussmanniens, couloirs inutiles, chambres inégales, séparation jour / nuit pas optimale…

Pour vous aider à trouver plus facilement votre prochain appartement familial à Paris, nous avons analysé les ventes immobilières de ces 5 dernières années afin d’identifier où se cachent les appartements familiaux dans la capitale : …

Propriétaire à la recherche de votre future résidence principale ?

Trouvez la perle rare plus vite et sans frais avec Familiv


Décrire mon projet

Appartement familial à Paris : on vous dit où

Dans cet article vous trouverez toutes les infos utiles pour vous aider à chercher votre prochain appartement familial à Paris et répondre aux questions suivantes : quels arrondissements sont les mieux dotés ? quelles sont les rues les plus propices à la recherche dans chaque arrondissement ? S’agit-il de grands axes ou de petites rues ?

Mais tout d’abord, intéressons-nous à la répartition des appartements familiaux en fonction de leur taille.


A découvrir dans ce dossier spécial appartement familial à Paris :


Vie de famille : quels sont les atouts de Paris?


Comment trouver un appartement familial à Paris ?


Appartement familial : quelles alternatives à Paris ?


Appartements familiaux de 80 à 110 m2

Les appartements familiaux de 80 à 110 m2 sont très recherchés par les familles avec 2 voir 3 enfants. En moyenne, environ 3.900 appartements de ce type sont vendus chaque année dans la capitale. Voici la répartition de ces ventes :

Même si les arrondissements de l’ouest de Paris demeurent sans surprise ceux dans lesquels on trouve le plus d’appartements familiaux de 80 à 110 m2, on peut se réjouir : ils sont assez bien répartis.

Les arrondissements les mieux dotés sont le 16ème avec plus de 15% des transactions d’appartements familiaux adaptés aux familles ayant 2 enfants, puis le 15ème arrondissement avec 10% des transactions et enfin le 17ème avec 9% des transactions.

Les arrondissements les moins bien lotis sont les arrondissements de l’ultra centre (1er, 2ème, 3ème, 4ème et 5ème arrondissement) qui concentrent plutôt des petites surfaces, et un bâti assez ancien, généralement peu adapté aux besoins des familles.

Grands appartements familiaux de 110 à 150 m2

Les familles un peu plus nombreuses, à partir de 3 enfants, recherchent souvent des appartements plus grands. En moyenne, environ 1.900 grands appartements familiaux de 110 à 150 m2 sont vendus chaque année dans la capitale. Mais contrairement aux surfaces de 80 à 110 m2, leur répartition est assez déséquilibrée.

Les ventes d’appartements de 110 à 150 m2 penchent clairement à l’ouest ! Avec plus de 25% d’entre elles pour le seul 16ème arrondissement ! Les raisons sont assez claires : le parc immobilier à l’ouest propose des surfaces plus vastes et mieux adaptées.

Les arrondissements du centre et de l’est de la capitale représentent chacun, au mieux, 3% des ventes de grands appartements familiaux. Seuls les 10ème et 11ème arrondissements tirent leur épingle du jeu en accrochant 4% des ventes de grandes surfaces familiales, grâce notamment à leurs grands axes bordés d’immeubles Haussmanniens et d’ensembles plus modernes, ainsi qu’aux nombreuses surfaces atypiques converties en lofts et autres ateliers. Attention toutefois car ces surfaces obligent souvent à faire des compromis (sur l’agencement, sur la luminosité…).

Très grands appartements familiaux (150 m2 et +)

Ces appartements gigantesques sont rares et très chers. Pour les heureux acquéreurs qui en ont les moyens, il s’en vend en moyenne 1.200 par an.

Il faudra clairement miser sur les 16ème, 17ème, 7ème et 8ème arrondissement pour trouver ce type de biens car à eux seuls, ces arrondissements concentrent plus de 70% des ventes d’appartements de plus de 150 m2.

Ailleurs dans la capitale, les autres arrondissements représentent à peine 1% des ventes d’appartements de plus de 150 m2… autant dire qu’il faut être chanceux.


Appartement familial : Revue de détail par arrondissement

Quartier par quartier, passons en revue les principales rues dans lesquelles mener une recherche. L’objectif est ici de voir si les appartements familiaux sont concentrés sur quelques axes (généralement à forte circulation et bruyants) ou au contraire disséminés dans de nombreuses petites rues.

Appartement familial dans l’ultra centre de Paris

Dans les 1er, 2ème, 3ème et 4ème arrondissements, les appartements familiaux (à partir de 80 m2) sont peu nombreux. Toutes tailles d’appartements familiaux confondues, ces arrondissements centraux représentent 7% des appartements familiaux à Paris.

Dans ces quartiers du centre de Paris, beaucoup d’apparts familiaux sont situés dans de très beaux immeubles bourgeois. Attention toutefois car certains appartements spacieux proviennent du rassemblement de lots plus petits, ce qui ne donne pas toujours un agencement idéal.

Ici, les appartements propices à loger une famille sont dispersés à travers toute la zone : les 20 rues les plus représentées dans les ventes d’appartements familiaux au cours des 5 dernières années ne représentent qu’un quart des transactions de ce type. C’est plutôt positif ! Cela signifie que les appartements familiaux ne sont pas concentrés uniquement dans les grands axes à forte circulation.

Voici les 20 rues les plus représentées dans les ventes d’appartements familiaux au cours des 5 dernières années :

Les grands appartements familiaux des 5ème et 6ème arrondissements

Rive gauche, dans ces arrondissements très prisés qui bordent la seine, on trouve de magnifiques immeubles abritant de grands appartements : 6% des appartements familiaux vendus dans la période récente l’ont été dans ces 2 arrondissements.

Ici, les grands appartements familiaux sont nettement plus concentrés autour de certains axes. D’ailleurs, près de la moitié des grands appartements vendus au cours des 5 dernières années se trouve dans les 20 axes suivants:

Pour dénicher un appartement familial dans les 5ème ou 6ème arrondissements il faudra souvent faire des concessions sur le calme ou être très patient car ce type de biens se trouve plus facilement sur les axes passants.

Appart familial dans le 7ème arrondissement

Le très chic 7ème arrondissement compte à lui seul 6% des appartements familiaux vendus à Paris au cours des dernières années. Cet arrondissement, notamment dans le quartier du Gros Caillou, est très bien pourvu en surfaces adaptées aux familles de toutes tailles. Il faudra néanmoins pouvoir s’acquitter de prix au m2 parmi les plus élevés de Paris.

Ce type de biens est assez concentré sur de grands axes : les 20 rues les plus représentées dans les ventes d’appartements familiaux du 7ème arrondissement comptent pour 53% du total de ventes d’appartements familiaux :

Loger sa famille dans un appartement du 8ème arrondissement

Le 8ème arrondissement fait également partie des secteurs les plus privilégiés de la capitale en matière d’immobilier familial. Il représente à lui seul 7% des grands appartement vendus chaque année à Paris, ce qui est important étant donné le nombre d’habitants relativement restreint de ce quartier.

Comme dans le 5ème, 6ème et 7ème arrondissement, les grands appartements du 8ème sont concentrés autour de certains grands axes. Les 20 rues dans lesquelles on constate le plus de ventes de grands appartements représentent un peu moins de la moitié des appartements familiaux vendus dans le 8ème arrondissement. Les voici :

Grand appartement dans le 9ème arrondissement

Quoique moins bien pourvu en grandes surfaces que le 8ème, le 9ème arrondissement présente des caractéristiques similaires. Il représente pour 5% des ventes d’appartements familiaux à Paris et le niveau de concentration de ces grandes surfaces autour de certains axes est identique à celui du 8ème : les 20 rues qui enregistrent le plus de ventes comptent pour 47% du total de ventes d’appartements familiaux dans l’arrondissement.

Voici le top 20 des rues dans lesquelles chercher un appartement familial dans le 9ème :

Une surface familiale dans les 10ème et 11ème arrondissements

Les habitants des 10ème et 11ème arrondissements de Paris adorent leurs quartiers dont la quote n’a cessé de grimpé depuis une dizaine d’années. Des familles plus aisées les ont investis et une bonne partie du patrimoine autrefois industriel a été réaménagée pour créer des appartements, lofts et ateliers, dont certains proposent des surfaces assez grandes et plutôt bien adaptées à la vie de famille.

Ces arrondissements comptent à eux deux pour 8% des grandes surfaces familiales vendues chaque année à Paris. Il faut noter que parmi ces bien, la part des biens atypiques est plus importante qu’ailleurs. Et même si le terme est un peu galvaudé car trop fréquemment utilisé pour induire une idée de charme et de cachet, des déceptions peuvent émerger lors des visites du fait d’un agencement qui ne préserve pas suffisamment l’intimité de chacun, ou trop sombre… ou trop loin des standards habituels des appartements parisiens.

Autre élément notable à signaler : les grands appartements des 10ème et 11ème arrondissements se situent sur de grands axes dont la circulation automobile peut représenter une nuisance sonore non négligeable. Ainsi, dans le 11ème, près d’un appartement familial sur 3 se situe sur une avenue ou un boulevard passant voir très passant. Il suffit de jeter un oeil aux 20 axes les plus représentés dans les ventes de grandes surfaces:

Vivre en famille dans un appartement du 12ème, 13ème ou 14ème arrondissement

Ces grands arrondissements du quart sud-est de Paris sont plutôt bien dotés en matière d’appartements de 80m2 à 110m2, mais le manque de surfaces plus grandes les fait chuter… à eux 3, ils ne totalisent que 10% des grands appartements familiaux à Paris alors qu’ils occupent 22% de l’espace urbain.

Les 20 axes dans lesquels les ventes d’appartements familiaux sont les plus nombreuses représentent 1 tiers des ventes. Ce type d’appartements est bien disséminé dans ces 3 arrondissements. Voici le top 20 des rues où trouver un appartement familial dans les 12ème, 13ème et 14ème arrondissements :

15ème arrondissement : valeur sûre de l’immobilier familial

Le 15ème arrondissement de Paris est à la fois le plus grand et le plus peuplé de la capitale. C’est également un lieu plébiscité par les familles Parisiennes qui y trouvent, plus facilement qu’ailleurs, des surfaces adaptées à leur tribu. Le 15ème arrondissement concentre en effet 8% des appartements familiaux de la capitale.

Ces appartements familiaux sont relativement bien répartis sur le territoire de l’arrondissement : le top 20 des rues où on enregistre le plus de ventes de ce type représente 40% du total. Le voici :

Appartement familial dans le 16ème arrondissement de Paris

Cet arrondissement est un véritable havre de paix pour les familles Parisiennes aisées : d’après les études les plus récentes, le 16ème arrondissement est en effet l’un des lieux de vie préférés des foyer les plus fortunés. Ses atouts sont nombreux pour attirer les familles:

C’est dans ce cadre privilégié que beaucoup de familles Parisiennes souhaitent élever leurs enfants et elles s’y installent d’autant plus facilement qu’elles y trouvent de nombreux appartements familiaux adaptés à leurs besoins. Le 16ème arrondissement concentre à lui seul 21% des appartements de plus de 80 m2 à Paris :

Nul quartier Parisien n’offre autant de surfaces adaptées à la vie de famille. Il est vrai que les prix de l’immobilier dans le XVIème nord (de La Muette jusqu’à Chaillot) comptent parmi les plus élevés de la capitale, et rendent cette zone difficile d’accès pour de acheteurs Parisiens. A l’inverse, 16ème sud (Porte de Saint-Cloud, Auteuil), longtemps considéré comme une zone vieillissante et totalement endormie, est réinvesti depuis quelques années par des familles plus jeunes, qui y trouvent de belles surfaces à des prix beaucoup plus raisonnables, dans la moyenne des prix Parisiens.

Les surfaces familiales sont assez bien dispersées dans tout l’arrondissement : le top 20 des rues dans lesquelles sont enregistrées le plus de transactions d’appartements familiaux ne représente qu’une vente de ce type sur 3 dans l’arrondissement. Voici le top 20 :

Vivre en famille dans un appartement du 17ème arrondissement

Le 17ème est l’arrondissement le plus plébiscité par les familles, juste après le 16ème (mais devant le 15ème). Les établissements scolaires, la présence de parcs et d’infrastructures sportives (certes situées le long du périphérique), la qualité de l’immobilier et la possibilité d’acquérir des logements spacieux pour toute la famille séduit de nombreux couples. D’ailleurs, on y trouve de nombreux biens au charme typiquement Parisien (le fameux triptyque parquet, moulures et cheminée)…

11% des appartements familiaux parisiens ont été vendus dans le 17ème arrondissement ces dernières années, ce qui en fait le second arrondissement le mieux doté de la capitale sur ce type de biens. Voici le top 20 des rues dans lesquelles on constate le plus de ventes de ce type :

Appartement familial dans le quart nord est de Paris : 18ème, 19ème et 20ème arrondissements

Ces 3 grands arrondissements du quart nord-est de Paris représentent 22% de la superficie de la capitale. Un peu plus d’1 parisien sur 4 y vit. Et pourtant, en termes d’habitat familial, ces arrondissements sont sous-dotés par rapports aux autres quartiers Parisiens, avec à peine 12% des appartements familiaux vendus ces 5 dernières années.

En ce qui concerne les surfaces de 80 à 110m2, les 18ème, 19ème et 20ème arrondissements ne sont pas à la traîne. C’est surtout pour les surfaces plus grandes, à partir de 110m2 que la distance se creuse. Les programmes neufs qui ont été nombreux dans ces arrondissements ne proposent généralement pas de biens de ce type et n’ont pas inversé la tendances aux petites surfaces dans ces quartiers autrefois populaires, qui restent aujourd’hui parmi les plus abordables de Paris.

Les appartements familiaux sont bien répartis : le top 20 des rues dans lesquelles le plus de ventes ont été enregistrées n’en concentre que 28% :



   Retour au guide

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus OK