Quel est le délai requis pour un achat immobilier?

Qu’il s’agisse d’un premier achat immobilier, d’un investissement, de l’achat d’une résidence secondaire ou d’un changement de résidence principale, acheter un bien immobilier est un projet de longue haleine qui se passe généralement en 3 étapes. La première consiste à mûrir sa réflexion et à préciser le budget dont on dispose. La seconde consiste à rechercher la perle rare et à réaliser des visites. La troisième est la phase administrative consistant à réaliser toutes les démarches nécessaires à l’achat effectif d’un bien.

La durée des 2 premières étapes est très variable et dépend à la fois de l’acheteur et du marché dans lequel il souhaite réaliser son acquisition. La 3ème étape est un parcours plus balisé dont la durée est en général de 3 à 4 mois. Voici une revue de détail sur le délai d’un achat immobilier.

Propriétaire à la recherche de votre future résidence principale ?

Trouvez la perle rare plus vite et sans frais avec Familiv


Décrire mon projet

Définir ses critères de recherche et passer à l’action

La phase préliminaire consistant à définir le budget dont on dispose en vue d’un achat et à préciser ses critères de recherche est très importante. Elle permet de gagner du temps par la suite en ciblant mieux ses recherches et ses visites. Elle ne doit donc pas être prise à la légère.

Il faut compter à peine quelques jours pour obtenir un retour sur ses capacités d’endettement de la part d’un courtier. Une fois les justificatifs remis, le courtier pourra rapidement les étudier et vous indiquer le montant maximum que vous pouvez emprunter.

En ce qui concerne les critères, il n’y a pas de règle de durée. Certains acheteurs ont d’emblée une vision précise de ce qu’ils recherchent et de la zone de recherche. D’autres tâtonnent davantage. En règle générale, après quelques visites les acheteurs se font l’oeil et parviennent à mieux préciser leurs souhaits et à faire la part des choses entre les critères indispensables et les critères souhaitables.

Les recherches qui trainent sont en général liées à un cahier des charges trop peu réaliste : une zone de recherche trop étroite, un empilement de critères que trop peu de biens parviennent à cocher.

La majorité des recherches en Île-de-France aboutit dans un délais de 3 à 6 mois et en moyenne il faut compter 6 visites avant de trouver la perle rare. Une fois l’offre faite et acceptée par le vendeur, un autre compte à rebours commence. Plus administratif celui-là. Après acceptation de l’offre, comptez 2 à 4 semaines pour signer le compromis de vente. Il s’agit du temps nécessaire à la finalisation du dossier, à l’instruction des pièces par les notaires et à l’organisation du rendez-vous de signature.

Quel est le délai entre le compromis et la vente définitive ?

Il faut compter environ 3 à 4 mois pour parcourir le chemin qui sépare le compromis de vente de la remise des clés le jour de la signature de l’acte définitif. Ce délai s’observe dans la majorité des cas mais il peut varier en fonction de plusieurs éléments : les modalités de financement, les négociations entre acheteurs et vendeurs, et enfin les conditions suspensives inscrites au compromis de vente.

Délai d’un achat immobilier : quels sont les délais incompressibles ?

Dans la très grande majorité des ventes, certaines obligations impliquent des délais de traitement que l’on ne peut pas réduire. On peut par exemple citer :

Le délai minimum entre le compromis et l’acte définitif

En l’absence de conditions suspensives plus complexes telles que l’obtention d’un permis de construire ou l’obtention de l’aval d’une copropriété concernant des travaux, la clause suspensive la plus chronophage est liée à l’obtention de l’offre de prêt immobilier. Le délai minimum prévu par le législateur est d’un mois mais dans les faits, un délai de 45 à 60 jours est généralement prévu dans les promesses de vente car les banques ont du mal à instruire les demandes, prendre une décision et éditer les offres plus rapidement.

De plus, une fois l’offre éditée, il faudra compter un délai de réflexion de 11 jours avant que l’acheteur ne puisse signer son offre et la retourner à la banque. Ainsi, le délai minimum d’un achat immobilier est des 3 mois lorsqu’il est financé à l’aide d’un emprunt.

Quel est le délai minimum entre le compromis et l’acte de vente sans recours à un prêt immobilier ?

Sous réserve des pics d’activité, il faut tout de même dans ce cas compter 2 mois et demi de délai, le temps notamment de purger les droits de préemption et de valider la conformité des pièces du dossier auprès des services de l’urbanisme.

Le délai maximum entre le compromis et la vente définitive

Si la durée d’un compromis de vente est en général de 3 à 4 mois, il est possible de convenir d’une durée plus longue. S’est notamment le principe de la « vente longue » qui permet à un propriétaire de sécuriser la vente de son logement actuel avant de se lancer dans la recherche de sa prochaine résidence principale. Un délai de 6 à 9 mois est alors convenu entre acheteurs et vendeurs, la signature de l’acte définitif devant intervenir pendant ce laps de temps. Il est assez exceptionnel que des compromis de vente fixent une durée plus longue mais attention, tout avant-contrat prévoyant une durée supérieure à 18 mois devra impérativement être conclu auprès d’un notaire.

Maison ou appartement, quel achat est le plus rapide ?

Les étapes d’achat d’une maison ou d’un appartement sont sensiblement identiques mais pour autant, leur durée peut varier.

Quel délai pour acheter une maison ?

En moyenne, en France, le délai de vente d’une maison est de 90 jours lorsque l’on considère uniquement la phase de commercialisation (entre la publication de l’annonce et l’acceptation d’une offre d’achat). Ce délai de vente d’une maison est évidemment plus long dans les zones rurales où il y a très peu d’acheteurs. à l’inverse, dans les zones urbaines les maisons sont souvent très recherchées et restent donc moins longtemps sur le marché.

Une fois l’offre d’achat acceptée par le propriétaire d’une maison, certains éléments du projet peuvent avoir un impact significatif sur la délai entre la signature du compromis de vente et l’acte définitif. Par exemple lorsque l’acheteur prévoit de réaliser des travaux d’extension et qu’il souhaite conditionner son achat à l’obtention des autorisations requises, à l’instar d’un permis de construire. Dans ce cas, mieux vaut s’armer de patience car il s’agira effectivement d’un projet de longue haleine.

Quel délai d’achat d’un appartement ?

En moyenne, le délai de vente d’un appartement est de 60 jours en France. Il s’agit du délai entre la mise en marché d’un appartement et l’acceptation d’une offre.

En règle générale les 3 à 4 mois nécessaires entre le compromis et l’acte de vente reflètent bien la réalité des transactions impliquant la vente d’un appartement.

Si le projet prévoit des travaux qui ont un impact la structure de la copropriété (murs porteurs), ou sur l’aspect des façades extérieures ou sur tout autre point mentionné dans le règlement de copropriété, il faudra veiller à obtenir l’autorisation nécessaire. Ce point peut faire l’objet d’une condition suspensive à condition que le vendeur accepte de l’intégrer à la promesse de vente. Dans ce cas, le délai peut être allongé afin d’obtenir l’accord de la copropriété.

Comment accélérer une vente immobilière ?

Le meilleur moyen d’accélérer un achat immobilier est de s’assurer de la complétude du dossier de vente transmis au notaire. C’est donc bien le vendeur qui a la main sur des délais rapide. Plus le dossier sera clair et complet et moins il y aura d’allers-retours avec le notaire. Dans la même logique, il sera plus facile de valider la conformité des biens dont l’historique de travaux et de transactions est relativement simple. En effet, parfois les notaires doivent entreprendre de véritables fouilles archéologiques auprès des services d’urbanisme pour vérifier certaines pièces.



   Retour au guide

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plus OK